Vernon : le train à vapeur sera de retour en mai 2020

La saison 2019 est terminée pour l’association Pacific vapeur club, basé à Sotteville-lès-Rouen (76) et sa mythique locomotive à vapeur Pacific 231G558.

 

Le mythique train à vapeur Pacific 231G558 et ses quatre voitures devaient faire escale à Vernon samedi 21 décembre 2019 pendant quelques minutes avant de repartir en direction de Paris. Mais c’était sans compter avec le contexte de grève qui touche la France. Le prochain passage à Vernon est désormais prévu en mai 2020.

Le train en hivernage pendant quelques mois

La saison 2019 est terminée pour l’association Pacific vapeur club, basé à Sotteville-lès-Rouen (76) et sa mythique locomotive à vapeur Pacific 231G558. Le train et ses équipements sont entrés en hivernage ou plus exactement en maintenance depuis quelques jours. Dans le même temps la grande révision de 2021 se prépare, avec les premières expertises sur les différents organes de la machine. Cette grande révision, nécessitera le démontage de la Pacific 231G558.

Le dernier voyage de l’année 2019 devait partir de Rouen le 21 décembre à 11 h 4 pour une arrivée dans la deuxième ville de l’Eure aux alentours de 12 h 15 avant celle définitive à Paris peu avant 14 h. Malheureusement, le contexte de grève qui touche l’ensemble du territoire a poussé l’association Pacific vapeur club, basé à Sotteville-lès-Rouen (76) a annulé le voyage.

Le prochain passage à Vernon est désormais prévu en mai 2020. Le dernier a eu lieu à la fin du mois d’octobre 2019.

Le Pacific vapeur club est une association basée à Sotteville-lès-Rouen (76), qui conserve et fait rouler un authentique train à vapeur des années 1930 : le Pacific 231G558. Elle organise régulièrement des voyages à thème et des visites d’atelier historique pour les groupes ou encore des prestations à la carte (anniversaires, trains spéciaux, tournage de films…).

Vedette au cinéma et à la télé

La locomotive Pacific 231G558 est l’un des derniers spécimens des trains à vapeur du début du XXe siècle. Avec une vitesse limitée à 100 km/h, cette machine dispose d’une consommation de charbon de 1,5 à 2 tonnes aux 100 km et d’une consommation d’eau de 10 à 15 m3 aux 100 km. Sa puissance est de 2 500 CV.

Véritable star, la locomotive Pacific 231G558 participe à des tournages pour la télé et le cinéma et sillonne encore régulièrement le littoral normand. Ce train se veut festif tant à bord, au bar que par les activités proposées, dont les illuminations de Paris, les grands magasins et leurs automates et la visite de la Capitale en bus anciens.

En 2020, elle fera de nombreuses escales, notamment à Paris gare St Lazare le 25 avril et à Rouen du 18 au 19 juillet puis le 15 août.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.