Déconfinement : le rideau se lève sur les trésors du marché Paul Bert Serpette

Marché Saint-Ouen sécurité Hub One

Après deux mois de confinement, le marché Paul Bert Serpette, au cœur des Puces de Paris Saint-Ouen, a rouvert ses portes le samedi 16 mai. Pour ce premier jour environ 60 % des commerces étaient ouverts, pour environ 40 % de la clientèle par rapport à une période normale. La réouverture s’effectue avec des mesures sanitaires strictes, mais pas que.

Une première journée engageante

Le rideau s’est enfin levé sur les trésors du marché Paul Bert Serpette, situé au cœur des Puces de Paris Saint-Ouen sur une superficie de 12 000 m². Après deux mois de confinement, il a ouvert ses portes le samedi 16 mai 2020. Ses 350 antiquaires ont à nouveau ouvert boutique pour proposer le meilleur des antiquités et du design : des vestiges gréco-romains aux fauteuils iconiques de Pierre Paulin, en passant par le mobilier classique, les arts de la table, la haute couture… Les touristes et visiteurs de passage ont également pu fouler les allées pour chiner.

Selon Albert Rodriguez, président de l’association du Marché aux Puces (MAP) : « 60 % des commerces étaient ouverts, pour environ 40 % de la clientèle par rapport à une période normale ». Seul hic, les clients étrangers (Russes, Américains, Japonais…), qui représentent 50 % de la clientèle des Puces, sont encore absents à cause de la fermeture des frontières, mesure servant à endiguer la crise sanitaire du coronavirus.

Un protocole sanitaire à respecter

Les visiteurs et les commerçants doivent cependant se confirmer à un protocole sanitaire strict « soumis à la sous-préfecture, à la ville et à la police » par le président du Marché aux Puces de Saint-Ouen, l’association qui encadre le repère ultime des antiquaires et des chineurs. Le marché a mis en place des sens de circulation, pour éviter que les gens se croisent, et a équipé les échoppes de gel-hydroalcoolique. Aussi, les commerçants ont l’obligation du port de masques et doivent demander à leurs clients de ne pas toucher les meubles ou les objets. En outre, il est interdit de mettre ses déballages en dehors des stands sur les trottoirs ou dans les allées, sous peine d’amende. Enfin, il ne peut pas y avoir plus de 10 personnes dans la boutique.

Hub One s’occupe de la sécurité informatique du marché

Le marché Paul Bert Serpette ne se préoccupe pas seulement de la sécurité sanitaire. Le plus grand grenier du monde veille aussi à sa sécurité informatique qu’elle a confiée à Hub One, opérateur de technologies digitales pour les entreprises, spécialisée notamment en audit et formation cybersécuritépréparation de commande et reconnaissance vocale Android. La filiale du Groupe ADP a en charge la gestion de l’infrastructure Wi-Fi du marché Paul Bert Serpette de Saint Ouen. Sa mission : simplifier l’accès à Internet pour les commerçants mais également pour les clients du marché.

Pour les antiquaires, Hub One Hub a intégré une infrastructure LAN et Wi-Fi et mis en place un lien WAN en fibre optique permettant d’optimiser la connectivité de l’intégralité du marché. Ce dispositif permet aux antiquaires d’optimiser leurs activités en ligne, en effectuant leurs commandes et en présentant leurs catalogues aux clients de manière efficace. Pour les visiteurs, Hub One a déployé un portail captif basé sur sa solution « Hubspot ». Celle-ci authentifie l’utilisateur afin de lui donner accès à Internet tout en mettant en avant l’univers graphique du marché Paul Bert Serpette. Les clients peuvent par ailleurs souscrire aux communications sur les nouveautés et les actualités du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.