OL-City : le choix de l’arbitre sujet à controverse

L'attaquant de l'Olympique Lyonnais memphis depay, célébrant

 

L’UEFA a désigné M. Danny Makkiele pour arbitrer le match de quart de finale de Ligue des Champions entre Manchester City et l’Olympique Lyonnais, ce samedi soir à Lisbonne (Portugal). Un choix que les Gones n’apprécieraient pas particulièrement. Et il y a de quoi.

Ce samedi soir à Lisbonne (Portugal), l’Olympique Lyonnais affrontera Manchester City dans le cadre des quarts de finale de la Ligue des Champions 2019-2020. Pour officier ce match, L’UEFA a désigné le néerlandais Danny Makkiele, l’un des meilleurs arbitres du moment. Ce choix pose problème du côté des Gones, supporters comme dirigeants. Pourquoi ? Parce qu’on pourrait assister à un conflit d’intérêt. En effet, l’Ajax Amsterdam, plus grand club de son pays, se qualifierait directement pour la phase de poules de la prochaine Ligue des Champions en cas d’élimination de l’OL. En d’autres termes, les Hollandais éviterait les barrages en cas de dernier carré composé du Paris Saint-Germain, de Leipzig, de Manchester City et du FC Barcelone ou du Bayern Munich, déjà tous qualifiés pour l’édition 2020-2021 de la C1 via le championnat.

Un recours déposé devant l’UEFA ?

« Vu les intérêts des Pays-Bas, l’UEFA n’aurait jamais dû mettre Danny Makkiele dans cette situation. Je n’ai aucun doute sur son honnêteté, mais la France risque d’en faire beaucoup et de demander un changement d’arbitre. », regrette l’ancien arbitre néerlandais Dick Jol (64 ans). Selon le tabloïd britannique The Mirror, l’OL envisage de déposer un recours devant l’UEFA. Une version démentie par le club de Jean-Michel Aulas auprès du quotidien régional Le Progrès. Le club rhodanien semble plutôt se focaliser sur l’un des matchs les plus importants de son histoire.

Le Néerlandais Danny Makkelie a déjà dirigé une rencontre des Lyonnais. C’était lors de la réception d’Hoffenheim (2-2) en Champions League en novembre 2018. Il a aussi officié un match de Manchester City lors de la saison 2015-16 en phase de groupes de la C1 face au Borussia Mönchengladbach (4-2).

Au bon souvenir de 2018-2019

Si Danny Makkelie pourrait écouter son cœur lors de ce quart de finale, les Gones ne devraient pas trop y penser car il reste un professionnel. Les Lyonnais ont plutôt intérêt à rester concentrer sur leur match, d’autant que l’adversaire leur a déjà réussi. Lors des phases de poule de l’édition 2018-2019 de la Ligue des Champions, l’OL avait battu Manchester City en Angleterre (1-2) et concédé un nul (2-2) à domicile. L’Ivoirien Maxwell Cornet avait inscrit un doublé ce soir-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.