Primaires LR : Valérie Pécresse critique

Valérie Pécresse, la présidente de la région francilienne, a fait preuve de son indépendance et de sa hauteur en dénonçant des propositions faites par certains candidats aux primaires de la droite.

Ce sont essentiellement les deux favoris à la victoire finale, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, qui ont fait les frais de ces critiques. L’ancien président de la République et l’ancien Premier ministre se livrent une importante bataille pour représenter la droite aux prochaines présidentielles.

Pour l’heure, Valérie Pécresse n’a pas pris position dans cette élection, comme elle l’a expliqué aux journalistes du Point : «Je ne réclame rien, pas plus que je ne me déterminerai en fonction des sondages».

Une neutralité qui ne l’empêche pas de critiquer différentes positons des deux favoris.

«La France de demain ne sera pas la France d’hier. Il faut arrêter de regarder dans le rétroviseur», déclare-t-elle en évoquant les propos de Nicolas Sarkozy et avant de s’en prendre à Alain Juppé, sur la même question de l’identité :

«Ma “société libérée” n’est pas un slogan angélique qui dépeindrait un monde de Bisounours où tout irait bien».

 

Crédit photo : Fondapol, Flickr (Creative Common)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.