Lyon : la relève de Collomb

L’ancien maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, était à la tête d’un véritable empire politique local, avant de devenir ministre. Il a du céder ses titres peu à peu.

A Lyon et dans la région lyonnaise, Gérard Collomb a toujours joui d’une excellente réputation. Si bien qu’il s’est fait élire et réélire de nombreuses fois, à de nombreux postes différents, pendant plusieurs décennies.

La décision a donc été certainement très dure à prendre pour Gérard Collomb, élu à Lyon depuis 16 ans à la tête de la ville, dont il a aussi été député et président de la métropole.

Même s’il reste membre du conseil de la métropole, où il a pu garder son siège, Gérard Collomb a été le ministre du gouvernement Philippe le plus lent à lâcher son mandat local, après l’annonce de sa nomination.

Mais ce sont les règles du jeu décidées par Emmanuel Macron afin de “moraliser la vie politique” française et que les Français fassent de nouveau confiance à leurs hommes et femmes politiques.

Alors que le dauphin de Gerard Collomb, David Kimelfeld, est devenu le président de la métropole, la ville s’est aussi dotée d’un nouveau maire en juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.