Corse : pour un scénario “à la Catalane” ?

Le groupuscule corse indépendantiste baptisé FLNC du 22 octobre, a diffusé un communiqué de presse où il défend l’idée d’une indépendance corse par le vote, de la même manière qu’en Catalogne.

Les Catalans semblent avoir des donné des idées aux nationalistes du reste de l’Europe, avec leur prochain vote pour l’indépendance.

Du moins, en Corse, la branche clandestine du FLNC, auto-baptisée FLNC du 22 octobre, souhaiterait bien que l’île de Beauté suive cet exemple.

Ainsi, ce mouvement a diffusé un communiqué, transmis notamment à Corse Matin, mais consulté par l’AFP, qui appelle à “se mobiliser massivement et clairement dès le premier tour”, pour “donner une puissante majorité au mouvement national”, lors des élections territoriales, qui se tiendront sur l’île, à la fin du mois de décembre.

“Si l’État français acceptait de s’engager dans un processus de révision constitutionnelle, la paix s’ancrerait (…) dans notre société corse. […] Si tel n’était pas le cas, il faudra, par le vote, provoquer un élan populaire tel, comme cela est le cas en Catalogne avec l’État espagnol ou en Écosse avec l’État anglais, que l’État français soit montré du doigt par l’opinion internationale (…) et contraint de modifier ses positions hermétiques”, précisent ainsi les auteurs du communiqué, qui se veulent toujours menaçant en cas d’échec des négociation.

“Si les voies du changement revenaient à rester fermées, cela pourrait conduire notre organisation à revoir ses positions sur la paix qui ne s’est jamais construite unilatéralement”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.