Toulouse : un bébé nommé Jihad ?

La justice française va devoir trancher sur la volonté d’un couple toulousain de prénommer son nouveau-né Jihad.

Alors que le terrorisme fait plus de ravages que jamais, dans notre pays comme dans le reste du monde, certaines personnes continuent de provoquer…

C’est un débat de longue date : depuis que les parents d’enfants français ne sont plus obligés de choisir dans le calendrier les prénoms de leurs enfants, la France a du restreindre cette nouvelle liberté.

En effet, dans les années 2000, plusieurs affaires de parents voulant donner des prénoms absurdes ou ridicules à leurs enfants, ont éclaté.

Le législateur avait du imposer une certaine norme dans le choix des enfants et une circulaire de 2011 précisait que “les parents ne peuvent choisir un ou des prénoms qui, seuls ou associés au nom de famille, seraient manifestement contraires à l’intérêt de l’enfant”.

Avec l’affaire du petit Jihad, c’est un nouveau combat que va devoir mener l’état français contre l’islamisme intégriste…

La réponse de la justice en dira long, mais si ces parents sont aurtorisés à appeler leur enfant comme ça, le signal envoyé sera dramatique…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.