Migrants : une cordée solidaire

Plus de 300 adeptes de la montagne ont répondu à l’appel d’une association de défense des immigrés et ont réalisé une cordée géante en symbole de leur protestation contre le traitement réservé aux migrants par l’état français.

Alors que ce lundi 18 décembre, le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb , a tenu des propos très fermes envers les immigrés clandestins, exigeant les expulsions systématiques des demandeurs d’asile qui ont vu leurs demandes refusées par la France, certains montagnard n’acceptent pas la position française.

Ainsi, une “cordée solidaire” était organisée, dimanche 17 décembre, au départ de Névache et en direction du col de l’Échelle (Hautes-Alpes).

Cette marche, effectuée dans des conditions climatiques difficiles, avec une température proche de -14°C veut alerter le grand public sur les dangers affrontés par les migrants, qui utilisent fréquemment ce passage dangereux.

Un des organiseurs de la randonnée, Jean Gaboriau, guide de haute montagne, a ainsi expliqué :

 

“On voulait monter à un col somme toute banal mais qui comporte tous les dangers de la montagne : avalanche, chutes de pierre, neige, froid. Et le risque de se perdre, surtout quand on enlève les panneaux indicateurs. En baskets et petite veste et qu’on vient d’Afrique et qu’on ne connaît pas la neige, ce n’est plus une promenade de santé”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.