Hôpital de Purpan : un cadavre découvert

Le cadavre d’une aide-soignante qui travaillait au CHU de Purpan, à Toulouse (Haute-Garonne), a été découvert dans un bâtiment de l’hôpital.

Le personnel hospitalier du prestigieux hôpital de Purpan, qui domine la Garonne et dispose des meilleurs médecins de la région, est encore sous le coup du choc.

C’est le mari de l’aide soignante, qui a donné l’alarme, s’inquiétant de la disparition de son épouse.

La jeune femme, qui travaillait au sein de l’hôpital Pierre-Paul Riquet, du CHU de Purpan, a été retrouvé sur son lieu de travail, inanimée.

Si aucune piste n’est encore écarté par les enquêteurs, la thèse du suicide est pour le moment privilégiée.

Dans un communiqué de presse, le CHU a déclaré :

« Cette professionnelle était reconnue comme une aide-soignante très investie, ayant tissé des liens forts avec les différents membres de l’équipe de médecine nucléaire. Cette équipe, particulièrement soudée, est très affectée par cette disparition que rien ne laissait présager à ses yeux. Toute la communauté hospitalière est profondément affectée par ce décès et exprime ses condoléances à sa famille, à ses proches et à ses collègues »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.