Bouches-du-Rhône : alerte pollution

L’organisme en charge d’étudier la qualité de l’air dans la région Paca, Air Paca, a décidé de placer le départements des Bouches-du Rhône en alerte pollution, samedi 24 février 2018.

Alors que la dernière étude du centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) indique que plus de 700.000 jeunes français vivent dans une situation d’isolement social et ne fréquentent jamais personne en vrai, il semblerait que les marseillais continue de sortir.

C’est malheureusement la très forte fréquentation automobile qui est à l’origine de cette grosse vague de pollution, causé par les chassés croisés de ces vacances d’hiver.

Ainsi, samedi 24 février 2018, Air Paca a déclenché l’alerte à la pollution aux particules fines de niveau 1.

Dès le lendemain, l’alerte était interrompue, en raison de conditions météorologiques favorables, qui ont permis d’évacuer les particules fines liées à la circulation, au chauffage et à l’activité industrielle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.