Nantes : un camps de migrants évacué

En France, la question des camps de migrants a toujours fait polémique. Surtout depuis le dernier scandale en date, le navire Aquarius, qui a été ballotté de droite à gauche pendant plusieurs jours car aucun pays européen ne souhaitait prendre les migrants à bord à sa charge. Ce lundi à Nantes, un nouveau camps a été évacué dans la matinée. 

Une situation extrêmement préoccupante

Installé depuis plus d’un mois dans un square du centre-ville, un campement de plusieurs centaines de migrants était en cours d’évacuation lundi matin à Nantes par les forces de l’ordre. La justice avait ordonné l’évacuation de ce camp mercredi 18 juillet. 376 à à 400 personnes y avaient été recensées.

Les services de l’État avaient souligné “une situation extrêmement préoccupante au regard des conditions d’hygiène”, évoquant 283 tentes pour un seul point d’eau et un seul sanitaire, la présence de rats et 12 suspicions de gale.

La question des migrants en France

Le nombre de personnes accédant chaque année au statut de réfugiés ou devenant bénéficiaires de la protection subsidiaire est passé (en comptant les décisions en appel) de 14589 en 2014 à 26499 en 2016. Soit une hausse de 80%. C’est une conséquence de la crise migratoire“, explique le journal Libération.

Selon les données de l’OIM, l’organisme des Nations unies chargé des migrations, “42.845 migrants sont arrivés en 2018 par la Méditerranée, entre le 1er janvier et le 24 juin – dont 10.126 pour le seul mois de juin. C’est deux fois moins qu’en 2017 à la même période (85.751). Sur l’ensemble de l’année dernière, il y a eu au total 172.152 arrivées par la mer. Ils étaient 363.504 en 2016 et surtout… 1,01 million en 2015“.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.