Nouvelle journée sans voiture à Paris

Pour cette quatrième édition de la Journée sans voiture dans la capitale, le constat est sans appel dans les zones concernées selon l’observation Airparif qui affirme que « L’impact positif sur la qualité de l’air des rues fermées au trafic se confirme encore cette année avec une tendance à la diminution des concentrations sur toute la zone concerné ».

Comparée à une journée aux conditions climatiques similaires (celle du 24 septembre 2017), la qualité de l’air du dimanche 16 septembre 2018 était bien supérieure dans les arrondissements du centre de Paris. Le taux de dioxyde d’azote a baissé de 28 à 35%. Ce polluant provient de la combustion des énergies fossiles dans l’industrie ou dans les moteurs.

Anne Hidalgo a annoncé que ce dispositif serait répété un dimanche par mois, et ce à partir du 7 octobre. Une belle annonce à une semaine de la Journée mondial sans voiture que défend la mairie : « Au-delà de l’objectif de réduction de la pollution de l’air, essentiellement pédagogique puisque les interdictions de circuler ne s’appliquent que quelques heures dans la journée, la Journée sans voiture vise à rendre l’espace habituellement dédié aux déplacements motorisés, à 2, 3 ou 4 roues, aux déplacements doux, marche, vélo, trottinettes ».

Ce dimanche, la circulation était diminuée de 50% par rapport à un dimanche classique. Si une part importante des conducteurs habituels a joué le jeu, certains se sont déclarés réfractaires à une telle mesure pour diverses raisons: impossibilité de travailler, manque de transports publics pour suppléer aux voitures, …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.