Marseille se lance dans la rénovation de yachts

 La semaine dernière, la cité phocéenne a appris qu’un espace de près de 60.000 m² du port Marseille-Fos allait être reconverti dans la maintenance de yachts pouvant atteindre 133 mètres de long. Une bonne nouvelle pour l’emploi dans les Bouches-du-Rhône. Cette « reconversion » est rendu possible grâce à la décision de Monaco Marine qui va louer cette espace durant les 50 prochaines années.

 

Le président du conseil de surveillance du port de Marseille-Fos, Jean-Marc Forneri, a déclaré que « Cette structure va déboucher sur la création de 46 CDI et faire travailler indirectement plus de 150 personnes ». Cependant peu loin de Marseille, à la Ciotat, on abrite déjà une activité de rénovation de yachts ce qui laisse à craindre que le département ne puisse pas conserver les deux structures industrielles.

Jean-Marc Forneri se montre très confiant et a déclaré la semaine dernière : « Il n’y a aucune concurrence. Ce ne sont pas les mêmes bateaux, puisqu’on vise ici les yachts de 6.000 tonnes que ne peut pas accueillir La Ciotat. Le site là-bas est fait pour des bateaux plus petits. C’est donc complémentaire ». La directrice générale de Monaco Marine, Chantal Lemeteyer a précisé que : « dans nos espaces à La Ciotat, on est plein, et par rapport à nos ambitions, le projet présenté faisait qu’on manquait de place ».

 Le maire de la Ciotat, Patrick Boré, qui est aussi le président du conseil d’administration des chantiers navals se montre moins confiant. Il a récemment déclaré qu’ « « il y aura de la concurrence, c’est évident, soupire-t-il. J’ai écrit au préfet pour lui dire que cela n’avait aucun sens économique. Est-ce que dans les autres villes européennes il y a cette situation ? Non. On verra qui de la grenouille ou du bœuf survivra… ».

Des prestations luxueuses pour des sociétés qui payent beaucoup d’impôts (LVMH, BNP…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.