Dernière promotion pour le Roundup

A Carhaix dans le Finistère un supermarché s’est payé un bad buzz sur le net en mettant ses stocks de Roundup en promotion, incitant les consommateurs à en faire des réserves avant la mise en application de son interdiction en janvier 2019.

Le Bricomarché breton a dû présenter ses excuses à sa clientèle dans la journée de vendredi. Le magasin avait fortement baissé le prix Roundup -un herbicides- alors que celui-ci va être interdit en janvier car il est suspecté d’être cancérigène. Le Roundup est à base de glyphosate. En gondole la promotion était signalé par un écriteau marqué « Déstockage avant interdiction à la vente 31/12/2018 Faites votre stock !!!!! ». Des clients ont signalé l’offre et leur indignation sur plusieurs réseaux sociaux en diffusant des photos de l’écriteau.

C’est sur les réseaux sociaux qu’est venue la réponse de l’enseigne. Sur la page Facebook du magasin, ce message a été rapidement posté : « Nous avons bien pris en compte le mécontentement de nos clients concernant notre tête de gondole sur les produits phytosanitaires. Nous tenons à nous excuser de notre maladresse. Nous avons pris conscience suite à vos remarques de notre erreur et nous vous en remercions. Toutes remarques même négatives nous permettent d’avancer et dorénavant nous serons plus vigilent pour ne pas renouveler ce genre de maladresses.».

L’affaire est remonté au plus haute niveau de Bricomarché qui a également réagit déclarant :  « Il s’agit d’une erreur humaine et non d’une provocation de notre part, ni de vouloir faire le buzz. Nous allons proposer de ce fait des produits en adéquation avec les cultures biologiques ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.