Aude : une aide mise en place

Après les terribles inondations meurtrières de la semaine dernière, le chef de l’état, Emmanuel Macron, s’est rendu dans l’Aude à la rencontre des populations touchées et des élus locaux. Il a promis la mise en place d’un fond d’aide à la reconstruction d’au moins 80 millions d’euros.

Ce fond devrait être débloqué dans les populations et servira à la centaine de communes meurtris et à leurs habitants à amorcer la reconstruction et le déblayement. Au total ce sont 126 communes qui ont été touchées. Les travaux sont importants qu’il s’agisse de reconstruire des domiciles personnels ou de refaire une voirie parfois éventrée par les trombes d’eau qui se sont coulées sur une terre extrêmement sèche.

L’Etat a reconnu l’état de catastrophe naturelle dans 126 communes afin d’accélérer la procédure d’indemnisation des assureurs. Selon le ministre Bruno Le Maire, les dégâts matériels sont « de l’ordre de 200 millions d’euros ». André Viola, le président du conseil départemental de l’Aude a réagi déclarant :  « 122 [communes] sont rurales. S’il n’y a pas de solidarité forte, elles ne se relèveront pas. Nous attendons un geste fort de l’Etat avec des engagements financiers ».

Les dons arrivent de toute la France. Ainsi, un camion de 44 tonnes est en cours d’acheminement depuis la commune de Blendecques, près de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais. Ce sont les habitants qui l’ont rempli de tout ce dont les sinistrés peuvent avoit besoin : « des produits alimentaires non périssables, des vêtements, de la vaisselle, des meubles, des fauteuils, des salons”, a expliqué le maire de Blendecques, Rachid Ben Amor, à franceinfo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.