Le drapeau rouge et blanc hissé sur la cathédrale de Strasbourg

Alors que le pays commémorait hier, dimanche 11 novembre, le centenaire de l’armistice de 1918, la préfecture du Bas-Rhin s’est réveillé en voyant le drapeau régional pavoiser au-dessus de la ville. Un acte « dangereux et illégal », s’est indigné le premier adjoint à la mairie de Strasbourg, Alain Fontanel.

Ce symbole identitaire alsacien a été installé à 142 mètres de haut sur la flèche de la cathédrale de la ville. Le « Rott un wiss » (« rouge et blanc » en langue alsacienne) a été retiré par une équipé envoyée par l’Oeuvre Notre-Dame, en charge de la gestion du monument.

Pour le moment aucune effraction n’a été constatée et une enquête est en cours. Il s’agit de déterminer quand, comment et par qui le drapeau a été accroché précise la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin. De son côté, la préfecture du département a annoncé « un dépôt de plainte par les services de l’État ». Selon une source proche de l’affaire : « La cathédrale s’escalade très facilement à partir du sol. Un bon escaladeur peut monter, il y a des prises un peu partout ».

Les élus strasbourgeois ont été nombreux a critiqué la présence de ce drapeau qui pour certains relèvent de la « dérive identitaire ». Pour le premier adjoint au maire de Strasbourg Alain Fontanel a jugé que ce geste, est un « manque de respect en ce 11 novembre ». Il a également déclaré que : « “Ce drapeau est d’une taille très importante, plus grand que ceux que l’on fixe d’habitude. On le voit de loin. Mais cela fait courir un risque supplémentaire pour celui qui l’accroche, ainsi que pour ceux qui sont en bas, qui courent un vrai danger si une pierre tombe au sol. Sans parler de la dégradation sur le bâtiment en lui-même». 

Pour l’adjointe Pernelle Richardot : « c’est le drapeau européen qui devrait flotter sur la cathédrale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.