Un nouvel an inoubliable à Rennes

L’histoire semblé tirée d’un film tellement elle peut paraître surprenante. Dans la nuit de lundi à mardi, 8 bretons ont passé le réveillon de la nouvelle année à 50 mètres du sol les pieds dans le vide. Cette mésaventure digne des Bronzés font du ski est pourtant vrai. Elle est due à un manège en panne.

La défaillance mécanique leur aura coûté la fête. Si l’histoire peut prêter à rire, elle a tourné au calvaire durant plus de 9 heures pour les derniers secourus.  « C’était long, il faisait froid, ça faisait peur, confie Antoine, 23 ans, emitouflé dans une couverture de survie, en attendant la descente de sa petite amie Léa encore au sommet de la machine, Je ne pensais pas pouvoir descendre un jour. C’est très traumatisant ».

Sur la nacelle on comptait 5 mineurs âgés de 13 à 17 ans bloqués en haut du BomberMaxxx. La machine consiste en un gigantesque bras métallique de 52 mètres qui propulse à grande vitesse une nacelle. Pour quelques euros on est censé profiter de quelques minutes de sensations fortes. A 20h30, « on a entendu des étincelles, un gros bruit de ferraille, on a imaginé le pire. J’avais peur que les sécurités des harnais lâchent », explique Béatrice, mère de Louna, 13 ans, qui a passé huit heures dans les airs.

D’après le propriétaire du manège Alexandre Thinel, c’est « une pièce neuve qui a lâché et s’est bloquée ». « C’est un incident technique qui n’était jamais arrivé avant. Heureusement, ça n’a aucune dangerosité pour les clients. La seule difficulté, c’est de les descendre ». Les pompiers ont du intervenir en hélicoptère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.