Marseille chute contre Andrézieux

Hier soir, une petite équipe de quatrième division de la banlieue stéphanoise a vaincu deux buts à zéro la grande équipe au complète de la cité phocéenne. Si la coupe de France réserve régulièrement ce genre, la nouvelle a tout de même secoué les commentateurs sportifs et les amateurs.

L’ancien président du club de l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie, s’est effondré à l’annonce de la fin du match. Sur France Bleu Provence il s’est emporté contre les 90 dernières minutes. « J’ai honte, a d’abord déclaré Tapie, on ne peut pas faire des matches comme ça, les mains dans le short, ce n’est pas possible, a-t-il continué, l’essentiel des joueurs n’est plus dans l’idée d’être les meilleurs sur le terrain. Certains ont la tête ailleurs. Il y a un découragement. C’est un cercle vicieux. Quand on n’a plus le moral, plus l’envie, plus l’ambition, cela gagne tout le monde. Il faut avoir le courage d’affronter cette situation en changeant beaucoup de choses ». Il a qualifié la défaite de « honte intégrale » pour un club qui a tutoyé les étoiles du ballon rond européen.

Quelques instants après la défaite, le président du club déclarait : « C’est inexplicable. Je leur ai dit que je ne voulais plus entendre que le groupe vit bien. Ça ne suffit plus. Je veux qu’on prenne le taureau par les cornes pour ne plus revivre ça ». Beau joueur il a tenu a félicité son adversaire : « C’est inadmissible. Bravo à Andrézieux. Cette équipe qui, je le rappelle, évolue en National 2, a montré ce qu’est une équipe qui en voulait, qui se battait ensemble. C’est ce qui nous a manqué fortement. On peut mettre les chiffres en avant, que l’on a tiré 28 fois au but, mais nous avons beaucoup échauffé le gardien adverse. Les véritables occasions, nous ne les avons pas mises dedans. Nous n’avons été efficaces ni devant ni derrière. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.