Polémique en Corse

Roland Mahy provoque un tollé sur l’île de beauté après ses propos tenus sur les ondes de Frequenza Mora. Actuellement avocat à Bastia, il a déclaré que « dans cette île, il n’y a pas de famille totalement saine ».

Interviewé autour de la parution du livre Juges en Corse, l’ancien magistrat a participé à la création de ce volume avec huit anciens collègues. Il a été procureur de la République à Bastia de 1991 à 1998.

Il a déclaré : « Dans une même famille vous avez un médecin qui a remarquablement réussi, un scientifique de haut niveau, un avocat talentueux, un neveu fiché au grand banditisme, un autre qui a peut-être mis des bombes et toute cette famille au nom de l’unité familiale vit en parfaite intelligence sans le rejet des brebis galeuses et cela n’a pas changé… ».

Les nationalistes corses ont vivement réagi. Le parti Corsica Libera a dénoncé ses propos : « Nous répondons à Monsieur Mahy que le peuple corse est le seul peuple de droit sur cette terre. Que s’il estime que les justiciables corses sont compliqués ou que les familles corses ne sont pas totalement saines, libre à lui de ne pas solliciter leurs honoraires voire de voguer vers des pays dans lesquels il pourra partager les valeurs et vivre en harmonie avec les autochtones ».

Contacté par des médias de l’île, Roland Mahy confie ne pas être étonné par ces réactions. Il précise prendre ses responsabilités. « Je pense que ce que j’ai dit est partagé par une bonne partie des Corses » persiste et signe l’ancien magistrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.