Fleury-les-Aubrais : Cinq Gilets Jaunes interpellés pour recel d’objets volés

Police lors d'une manifestation des Gilets jaunes

Quatre hommes et une femme, originaires de Montluçon (Allier), ont été interpellés samedi soir en gare de Fleury-les-Aubrais. Ils revenaient d’une manifestation des Gilets Jaunes à Paris. Alors qu’ils se trouvaient encore dans le train, ils se sont vantés d’avoir pillé des magasins dans la capitale. Immédiatement un voyageur les a signalés en douce à la police.

Parfois il vaut mieux se taire

Cinq passagers, dont quatre hommes et une femme, âgés de 27 à 58 ans, ont été interpellés samedi soir en gare de Fleury-les-Aubrais, près d’Orléans. Ces originaires de Montluçon (Allier) revenaient d’une manifestation des Gilets Jaunes à Paris. Particulièrement fiers de leurs exploits dans la capitale, ils ne pouvaient s’empêcher de parler dans un train. Ainsi se sont-ils vantés d’avoir pillé des magasins sur les Champs Elysées, et ce à haute voix. Un voyageur à côté, sans doute très à cheval sur l’éthique, a aussitôt signalé les prétentieux à la police. « C’est un passager du train qui a donné l’alerte alors que ces personnes se vantaient d’avoir récupéré des objets volés sur les Champs-Élysées », a indiqué Nicolas Bessone, procureur de la République d’Orléans.

Ils jurent avoir seulement récupéré les objets

Parmi les objets récupérés, il y avait une cafetière de marque Nespresso, un collier Swarovski et des vêtements Celio et Hugo Boss. Une véritable emplette qu’il faut ajouter à la facture déjà salée des Gilets Jaunes, dont l’Acte 18 fut marqué par un pic de la violence, des actes de pillages et de nombreuses arrestations.

Interpellés, les cinq individus ont été placés en garde à vue. Ils ont reconnu avoir effectivement participé à la manifestation des Gilets Jaunes, mais pas aux saccages et aux pillages des magasins de l’avenue des Champs Elysées. Ils jurent même avoir seulement récupéré les objets, rien d’autre. Un récit qui ne cadre pas avec la vantardise affichée dans le train.

Une peine de prison de 5 ans prévue pour ce type de délit

Le procureur de la République d’Orléans a annoncé que les cinq Gilets Jaunes seront jugés le 3 juin prochain par le tribunal correctionnel d’Orléans pour recel d’objets volés lors de la manifestation de ce samedi. Il a donc bien voulu les croire…

Ces cinq Gilets jaunes encourent maintenant une peine de cinq ans de prison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.