Football : Le SC Bastia promu en National 2 après son nul contre le Gallia Lucciana

Une action du match entre Gallia Lucciana et le SC bastia

 

Grâce à son nul face à Gallia Lucciana ce mercredi, le SC Bastia est assuré de finir champion de National 3 et remonte ainsi en National 2. Ce championnat est l’équivalent d’une quatrième division.

Après son nul (0-0) contre le Gallia Lucciana, ce mercredi à Furiani, le SC Bastia est assuré de finir champion de National 3, cette saison. Il remonte par la même occasion en National 2, deux ans après l’avoir quitté. En revanche, le Gallia Lucciana, huitième avec 26 points n’est pas encore maintenu en National 3, à quatre journées de la fin du championnat.

Deux ans après une rétrogradation administrative

La rencontre a débuté sur des chapeaux de roue avec plusieurs occasions des deux côtés. Puis, plus rien au cours de la première période, le rythme ayant baissé. Le jeu est devenu pratiquement ennuyeux. Aucune des deux équipes ne parviendra à ouvrir le score. Au retour des vestiaires c’est la même ambiance morose. Il n’y aura pas grande chose à se mettre sous la dent, à part une grosse occasion pour le SC Bastia à la 75e minute.

Grâce à ce nul le Sporting, qui a dominé la poule Corse-Méditerranée tout au long de la saison, devient champion de National 3 et accède officiellement au National 2. Le Gallia, lui, reste huitième.

Cette remontée en National 2 intervient deux ans après que le club corse a déposé le bilan. Rétrogradé administrativement en 2017, le SC Bastia avait manqué la montée de deux points l’an dernier. Cette année c’est la bonne et les responsables du club sont évidemment très heureux, surtout l’entraîneur Stéphane Rossi.

« Mon avenir au club n’est pas assuré »

Après la rencontre de ce mercredi, le coach du club corse s’est réjoui en affirmant que « C’est fait, c’est un premier pas ». Puis d’ajouter : « Je tiens à remercier mon staff qui a fait un travail exceptionnel. On a travaillé dur, on avait beaucoup de pression, je ne le cache pas. Les bases sont posées, on peut penser au futur. Je suis fier de cette équipe qui a joué pour le club, pour le public, toute la saison. Tout le monde a joué pour l’institution SCB ». Pourtant, il estime que son poste n’est pas pour autant consolidé : « Mon avenir au club n’est pas assuré. Je suis en discussion avec les dirigeants. Je veux être entraîneur du Sporting la saison prochaine. Je suis supporter depuis tout petit. Je crois en cet effectif. Les discussions sont en cours et en bonne voie. Il faut savourer cette accession. C’est un soulagement. », a-t-il dit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.