Seizièmes Jeux du Pacifique : Le coup d’envoi donné ce dimanche à Samoa

Lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux du Pacifique en 2011 à Nouméa

 

Le coup d’envoi des seizièmes Jeux du Pacifique a été donné ce dimanche 7 juillet 2019 à l’Apia Park stadium, par le chef de l’Etat samoan, Tupua Tamasee Efi. Toutes les délégations ont défilé à cette occasion et assuré le show. La compétition a démarré ce lundi.

La pluie n’a pas refroidi l’enthousiasme

Les seizièmes Jeux du Pacifique (Apia 2019) ont été lancés dimanche soir, heure locale, par le chef de l’Etat de Samoa, qui accueille cette édition. Le chef traditionnel Tupua Tamasee Efi a d’abord tenu un bref discours puis a béni les festivités. Malgré la menace de la pluie, l’engorgement du site et des accès boueux, le public s’est massivement déplacé et les 24 délégations ont répondu présentes par un défilé haut en couleurs.

Au son des chants samoans, les premiers athlètes se sont élancés devant des gradins pleins. L’honneur d’ouvrir le bal a été donné à la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui avait hébergé les précédents jeux. Toutes les sélections sont ensuite passées par ordre alphabétique. Chacune faisait un tour de piste, puis repassait par le centre du stade avant d’aller s’asseoir sur le côté et profiter du spectacle des suivants.

Chaque délégation assure le show

C’est ainsi que l’île de Nauru a assuré le show avant la Nouvelle-Calédonie. A la tête de la délégation néo-calédonienne figuraient la nageuse Charlotte Robin et le footballeur Bertrand Kaï. Ils portaient fièrement les emblèmes du pays. Tous deux ont marché en croisant leurs drapeaux, devant le handisportif Thierry Cibone et les 325 Cagous (surnoms des sportifs de l’équipe de Nouvelle-Calédonie). Au cours de leur passage, les Cagous se sont arrêtés face à la tribune officielle pour effectuer le tchap derrière Lax Wejieme en danseur traditionnel. Le public a énormément apprécié, mais le speaker a dû leur dire d’avancer pour laisser la place aux suivants, comme ils avaient excédés leur temps.

Il y a eu ensuite les Néo-Zélandais qui ont offert un « haka » au public, une danse chantée et un rituel des insulaires du pacifique. Ils ont été suivis par les «Tahitiens» et plusieurs autres délégations polynésiennes. «Team Samoa» a eu l’honneur de fermer le cortège en tant qu’équipe hôte.

Plus de 5000 athlètes participent cette année

Forte de 506 athlètes, la « Team Samoa » a bien évidemment reçu un tonnerre d’applaudissements lors de son passage. Les athlètes ont exécuté la «siva tau», une danse guerrière des Samoans, et la foule s’écriait «Samoa we on», sous le regard satisfait du chef Tupua Tamasee Efi. Selon les organisateurs d’Apia 2019, ces jeux sont les plus importants en nombre de participants, après ceux de 2011 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Ils auraient enregistrés «plus de 5000 athlètes et officiels».

Les Jeux du Pacifique 2019 ont débuté ce lundi. Au programme : la natation en eau libre qui se jouera en fin de matinée, le football, le badminton, le basket 5×5, le cricket, le squash, le tennis, le tennis de table, le beach volley, le rugby à 9… et les boules sur gazon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.