Occitanie : sans héritier, un homme lègue sa fortune à son village dans l’Aveyron

un stylo posé sur un cahier de note.

 

Bernard Milhau, un homme originaire du petit village de Montézic dans l’Aveyron, a légué toute sa fortune à sa commune. Il était sans héritier à sa mort en 2018. Il a exigé en contrepartie qu’on fleurisse sa tombe pendant vingt ans et que sa fortune œuvre vraiment au bonheur des gens de Montézic. 

« Ce fut une grosse surprise. »

C’est le jackpot pour ce petit village de l’Aveyron. Le maire de la petite commune de Montézic, René Lavastrou, a annoncé lors des vœux à ses quelque 240 administrés que sa commune avait reçu 14 millions d’euros de la part d’une riche personne originaire du village. Il s’agit d’un certain Bernard Milhau, décédé en 2018 et sans héritier. « Ce fut une grosse surprise. Quand on ne connaît pas la personne, on s’interroge », a déclaré le maire en annonçant l’heureuse nouvelle à ses administrés. « Cela fait plus de 30 ans que je suis aux affaires et je ne l’ai jamais croisé », a précisé l’édile de Montézic.

Un parfait inconnu dans le village

Bernard Milhau est quasiment inconnu dans le village. La plus part des habitants n’a jamais entendu parler de lui. L’homme vivait dans les Alpes-Maritimes depuis de nombreuses années. C’est précisément à Cannes qu’il a fait fortune dans les affaires. Si les gens ne le connaissent (presque) pas à Montézic, lui a toujours eu son village dans un petit coin de son cœur. Et comme il n’a pas eu d’héritier, il a préféré rendre à sa commune ce que cette dernière lui a donné. Bernard Milhau a donc laissé sur son testament un legs de 14 millions d’euros à la commune.

En contrepartie du legs, le généreux donateur a juste demandé que sa tombe soit fleurie durant vingt ans et que tout soit fait pour œuvrer en faveur des habitants.

Une petite commune déjà nantie

Cette bonne nouvelle n’a pas fait changer d’avis le maire qui avait décidé de ne pas se représenter. « J’espère que la nouvelle équipe municipale en fera bon usage », a souhaité René Lavastrou.

Bien que cette somme soit colossale pour un si petit village, les habitants de Montézic ne devraient pas danser à en perdre haleine. La commune de Montézic n’est pas dans le besoin. Des barrages EDF notamment rapportent gros dans les caisses de la municipalité. « C’est vrai qu’on était déjà aisé », a même reconnu l’heureux maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.