Le Havre : Quais en Seine prend forme

Lundi 29 novembre dernier, Edouard Philippe, maire du Havre, et Patrice Pichet, Président-directeur général du groupe Pichet, ont planté le premier arbre au sein du futur programme neuf des Quais en Seine. Un projet mixte débuté en 2018 dans le cadre de l’appel à projet « Réinventer la Seine ».

En 2017, le groupe immobilier Pichet a été lauréat de la consultation urbaine « Réinventer la Seine ». Un an plus tard, la société a eu le privilège de lancer les travaux d’un îlot mixte nommé Quais en Seine, constitué de logements et de deux résidences All Suites, sur la dynamique presqu’île Frissard au Havre. En novembre, l’entreprise dirigée par Patrice Pichet a symbolisé la végétalisation du projet immobilier en plantant un premier arbre aux côtés du Maire de la ville Edouard Philippe.

Un ensemble immobilier neuf au Havre

Le promoteur immobilier et l’agence d’architecture Exploitation Architecture ont imaginé un ensemble parfaitement adapté au potentiel étudiant et événementiel du quartier. Au programme : deux résidences, l’une de tourisme (85 chambres), l’autre étudiante (130 chambres) ainsi qu’un immeuble d’habitations (48 logements, du T1 au T4). Experts des résidences services (tourisme, affaires, étudiants, séniors), les équipes de Patrice Pichet proposent une mutualisation des espaces communs des deux résidences afin d’optimiser leur usage respectif, de favoriser la mixité des usages et des publics. Les résidences abriteront au rez-de-chaussée des commerces. L’ensemble sera entouré d’un parvis végétalisé et tourné vers le bassin Vatine.

Un cadre privilégié situé entre terre et mer

Les Quais en Seine prennent place dans un secteur dynamique du Havre entièrement réhabilité. Les concepteurs ont toutefois souhaité créer un nouveau cœur de vie et un pôle d’activités qui s’insèrent parfaitement à l’environnement portuaire de la presqu’île grâce à une architecture volontairement sobre, élégante et minimaliste. Cela passe notamment par un choix des matériaux et une conception des façades par trame qui rappellent la mémoire portuaire du lieu. De plus, Patrice Pichet propose aux résidents d’évoluer dans une diversité végétale basée sur les graminées et les pins maritimes. Ce parti pris se hisse même jusqu’à la toiture des bâtiments qui sera largement végétalisée de manière à créer un ensemble harmonieux et durable, en accord avec l’ambiance marine du site. La fin du chantier est fixée au premier trimestre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.