Guadeloupe : les Gwada Boys battus en amicale par les Requins bleus du Cap Vert

Les Requins bleus du Cap Vert ont été plus concrets que les les Gwada Boys de la Guadeloupe.

 

Les Gwada Boys de la Guadeloupe ont été battus en amicale cette semaine par les Requins bleus du Cap Vert, récents 8e de finalistes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Jovane Cabral et Carlos Bébé ont inscrit les deux buts de la partie.

Rebondir après trois défaites lors de la dernières Gold Cup

La sélection de football de la Guadeloupe n’avait plus disputé de rencontre depuis juillet 2021, c’est-à-dire depuis la Gold Cup. Cette compétition de la CONCACAF réunit tous les deux ans les équipes de l’Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes. Les Guadéloupéens ont dû prendre une pause à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.

Huit mois après leur série de trois défaites, ils ont l’occasion de renouer avec la victoire. C’était le mercredi 23 mars 2022 en amical face aux Requins bleus du Cap Vert, 8e de finalistes de la récente Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun. La rencontre a eu lieu à Orléans en France, à 15H, heure locale.

De l’efficacité côté cap verdien

Les Gwada Boys nont pas eu l’air intimidée par la sélection cap verdienne, qui a changé de statut en Afrique ces dernières années. Ils ont fait jeu égal, mais les ouest-africains ont été plus précis en marquant sur leurs rares occasions. Le premier but a été marqué par Jovane Cabral (Lazio Rome), qui faisait son retour en sélection après son unique cape en 2017.

L’ailier prêté par le Sporting Portugal aux Romains a ouvert le score à la 12e minute sur une frappe puissante rentrée avec l’aide de la barre suite à un débordement côté gauche. Le second est l’œuvre de Carlos Bébé (Rayo Vallecano), qui fêtait sa première sélection. Cet ancien international Espoirs portugais a doublé la mise à la 49e minute sur un tacle raté de Baron (Nyon). Score finale : 2 buts à 0.

Un groupe de pros et d’amateurs

Le résultat semble bien logique entre une sélection guadeloupéenne qui n’est pas affiliée à la FIFA et le 76e mondial. Cependant, les Gwada Boys peuvent être fiers de leur prestation d’autant qu’il y avait dans leur rang plusieurs joueurs locaux de la R1. Ceux-ci onté ét bien encadrés par des professionnels comme Yohann Thuram (Amiens), Matthias Phaëton (Guingamp) et Saint-Ruf (US Orléans). Il y a aussi le sélectionneur Jocelyn Angloma, un ancien international français qui a joué à l’Olympique de Marseille, à l’Inter de Milan et à Valence. Il leur apporte toute son expérience pour aller plus loin ensemble. 

L’affiliation FIFA en ligne de mire

La seconde rencontre de la Guadeloupe pour cette fenêtre internationale se jouera contre le grand riva, la Martinique. Ce choc tropical a lieu à Évry, le samedi 26 mars 2022. Ce sera l’occasion pour la Guadeloupe de réaffirmer ses nouvelles ambitions. « On veut se qualifier pour la prochaine Gold Cup, dans un an, et intégrer le groupe A de la Ligue des nations CONCACAF », a expliqué Yohann Thuram.

Une victoire aidera aussi à faire avancer le dossier de la Guadeloupe au niveau des instances internationales de football. « L’affiliation FIFA, c’est un objectif et un rêve. On a des discussions, sans être focalisé là-dessus non plus. », ajoute Jocelyn Angloma, qui a amorcé le début de la renaissance du football guadeloupéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.