L’utilisation de l’eau potable interdite à Bargemon

En raison de la sécheresse, les responsables de la ville de Bargemon ont publié une ordonnance municipale interdisant l’utilisation de l’eau potable. Bargemon est désormais partiellement alimentée par camion-citerne. Depuis l’après-midi du samedi 02 juillet, les habitants sont confrontés à des difficultés d’approvisionnement en eau potable.

Selon l’information rendue publique par l’agglomération Dracénie Provence Verdon sur Facebook, compte tenu de l’ampleur de la situation, « par précaution et sur conseil de l’Agence Régionale de Santé, l’utilisation de l’eau du robinet pour la boisson, la préparation des aliments crus, le lavage des dents et la préparation des biberons de nourrissons est désormais interdite ». 

« Les nappes phréatiques sont à un niveau de plus en plus bas », a expliqué la maire de Bargemon, Nadine Decarlis, aux médias.

Pour résoudre ce problème, la mairie a mis en place un dispositif d’aide aux habitants. Elle a, de fait, importé près de 400 bouteilles pour combler le besoin en eau. « Un dispositif de secours a été mis en place afin d’assurer l’approvisionnement de la population en eau potable. La municipalité de Bargemon procède à une distribution d’eau embouteillée en mairie de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h », lit-on dans l’arrêté. « Le service de l’eau de la communauté d’agglomération, les services de la mairie de Bargemon et ceux de la société SAUR, responsable de la production d’eau potable, conjuguent leurs efforts pour rétablir la situation aussi rapidement que possible », rassure les autorités municipales.

En attendant que la situation revienne à la normale, les habitants de la ville s’adaptent. Dans les restaurants comme dans les ménages, tout le monde prend ses précautions. « On a fait quelques réserves d’eau ce matin et pour la suite (…) on attend que la mairie nous donne quelques packs d’eau » confie un restaurateur de la ville aux médias. « On a commencé à faire des restrictions, au sein de la maison, en termes de baignoire, de piscine (…) on fait ce qu’on peut individuellement pour aider la collectivité », explique cette fois un habitant de Bargemon.

Chaque été, la région du VAR connaît une vague de chaleur majeure qui provoque sécheresse et incendies de forêt. Cette année, avec les fortes chaleurs que connaît la France, les effets de la sécheresse sont inquiétants. Plusieurs villes ont été mises en état d’alerte, le lac de Sainte-Croix a atteint un niveau très bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.