Incendies en Gironde : le point de situation

En Gironde, les feux qui se sont déclenchés mardi 12 juillet à La Teste-de-Buch et à Landiras, ont ravagé plus de 10 000 hectares de forêt malgré la quantité de moyens mis en œuvre pour les combattre. Depuis le début des incendies, 1200 sapeurs-pompiers, 3 Canadairs et 2 avions Dash ont été mobilisés. Environ 14 000 résidents et vacanciers ont été évacués.

Les sapeurs-pompiers girondins poursuivaient, samedi 16 juillet, la lutte contre les incendies qui ont pris d’assaut les forêts de La Teste-de-Buch et de Landiras dans un contexte de vagues de chaleur généralisées. « Durant ces opérations, 4 sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés. 1 camion s’est renversé et 1 autre a brûlé. Plus de 3 000 bâtiments ont été préservés des flammes », a indiqué samedi soir, la préfecture de la Gironde dans un communiqué.

Selon le point réalisé par la préfecture à 20 heures, au moins 10 200 hectares de forêt ont brûlé, avec plus de 7 000 ha à Landiras et 3 200 ha à La Teste-de-Buch.

À Landiras, le dernier bilan indique que 1900 personnes dont 93 mineurs, ont été évacuées dans la journée à Hostens. « Portant à 4 100 le nombre total de personnes évacuées depuis le début de la crise. Deux nouveaux centres d’hébergement ont été ouverts à Saucats et Belin-Béliet, gérés et équipés grâce à la mobilisation des associations agréées de sécurité civile et du ministère des Armées ».

Toujours selon le même communiqué, à La Teste-de-Buch, l’incendie n’est pas encore maîtrisé. Depuis le départ du feu mardi, un restaurant, 3 maisons et quelques cabanes ont été détruits. « Malgré l’évolution du feu, certains sinistrés ont pu récupérer leurs affaires et sauver leurs animaux restés dans les zones évacuées. Les opérations de sauvetage, menées par la police nationale, se poursuivent. Au total, 10 000 personnes ont été évacuées et aucun blessé n’est à déplorer ».

©Sécurité Civile

La situation demeure critique, avec des vents changeants qui font progresser l’incendie sur différents fronts. La préfète de la Gironde, a demandé aux riverains de suivre avec attention les consignes données par les autorités et de ne pas se rendre sur les différents sinistres afin de ne pas gêner l’action des secours. Rappelant que le département de la Gironde reste placé en vigilance ROUGE feux de forêts et que l’accès aux massifs forestiers du département est temporairement interdit. De nombreuses routes restent fermées (la liste est consultable sur le site du département).

©Météo France

Depuis ce samedi 16 juillet, plusieurs départements dont les Pyrénées-Atlantiques sont en vigilance orange « canicule ». Face à ce danger et au risque d’incendies de forêt, la Mairie d’Anglet a décidé de fermer les forêts du Pignada et du Lazaret jusqu’à nouvel ordre (au moins 3 jours).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.