Disneyland : la piste terroriste mise de côté ?

A la suite de l‘arrestation d’un homme dans un hôtel de Disneyland, en possession de deux armes de poings et d’un coran, les enquêteurs semblent mettre de coté la piste terroriste.

Le parquet antiterroriste n’a toujours pas été saisi dans le cadre de cette affaire pour laquelle le suspect était toujours en garde à vue le vendredi 29 janvier 2016.

Selon une source policière, il aurait expliqué aux policiers qu’il « gardait avec lui ses deux pistolets automatiques de petit calibre, qu’il a depuis longtemps, pour ne pas les laisser au domicile de sa mère à Paris, où il vit en ce moment ».

Reste à savoir s’il parviendra à convaincre les inspecteurs…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.