Infanticide : ouverture du procès de Fabienne Kabou

Lundi 20 juin, s’est ouvert le procès aux assises de Fabienne Kabou, qui est accusée d’avoir tué sa fillette de 15 mois en l’abandonnant sur une plage pendant la marée montante.

Le fait divers et sordide et il avait bouleversé le Nord et toute la France, lorsque les faits avaient été rendus publics. En 2013, sur une plage de Berck-sur-Mer, Fabienne Kabou avait abandonné sa petite Adélaïde, âgée de 15 mois, laissant la marée mettre à mort l’enfant par noyade.

Cette semaine, le procès de la femme s’est ouvert. En préambule, l’avocate de l’accusée, Fabienne Roy-Nansion, a expliqué que Fabienne Kabou, « considère son geste comme nous le considérons tous, c’est-à-dire comme quelque chose d’absolument horrible, en ça, elle se considère comme indéfendable ».

Au delà de son contexte familial et conjugal compliqué au moment des faits, Fabienne Kabou dit avoir été guidée par des voix et des hallucinations pour accomplir ce geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.