Gastronomie : en Martinique, le 2e Kréol and Food Rhum a débuté

Dans les cuisines de la deuxième édition du Kréol and Food Rhum

 

La deuxième édition du Kréol Food And Rhum (KFR) a débuté le dimanche 20 octobre 2019  dans les jardins du Musée de la distillerie Saint-James à Sainte-Marie (Martinique). Cette année, dix-huit (18) chefs venus de l’hexagone et de la Caraïbe (Barbade, Montserrat, Sainte-Lucie, La Dominique…) partagent leurs mille et une saveurs. 

Une manifestation pour promouvoir la cuisine et la culture martiniquaise

Après la réussite de la première édition en octobre 2018, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH 972), via sa présidente Véronique Bidault des Chaumes, a lancé l’acte II du « Kréol Food and Rhum » (KFR), une manifestation festive et populaire visant la promotion du patrimoine et du savoir-faire culinaire de la Martinique. Au-delà du palais, ce rendez-vous met aussi à l’honneur la culture et la langue du terroir, qu’est le Créole.

La deuxième édition du Kréol Food And Rhum a débuté le dimanche 20 octobre 2019  dans les jardins du Musée de la distillerie Saint-James à Sainte-Marie (Martinique) et prendra fin le dimanche 27 octobre prochain. Cette année dix-huit chefs, venus d’Hexagone et de la Caraïbe, ont été invités à partager leurs saveurs, mais aussi leurs expériences aux jeunes qui veulent embrasser les métiers de la gastronomie et de l’hôtellerie. Parmi ces chefs nous retrouvons : Louis Philippe Vigilant (Martinique, chef étoilé du restaurant « Loiseau des Ducs », Maison Bernard Loiseau), Nicolas Magie (France, chef étoilé du restaurant « Le Saint-James » à Bordeaux), Vladimir François Maïkoova (Martinique, chef du restaurant « Le Pitaya », aux Trois-Îlets), Benjamin Maillard (Martinique, chef du restaurant « Le Bleu Marine », hôtel Batelière) et Orlando Satchell (Sainte-Lucie, ancien chef du « Dasheene », propriétaire du « Orlando’s Restaurant & Bar »).

Les activités de la première journée

Le dimanche 20 octobre, jour de lancement de cette deuxième édition, la population a eu droit à un marché traditionnel d’exposition-vente de produits agricoles et artisanaux du terroir et de
la mer. Il y a eu également une démonstration culinaire des 18 chefs, réunis en groupe de trois. Chaque équipe devait élaborer une recette devant le public en 45 minutes chrono. Ce spectacle visuel et olfactif a été suivi d’une démonstration de sculpture sur fruits et légumes par le chef Crampont et d’un show cooking junior par trois jeunes passionnés de cuisine sous le regard bienveillant des chefs invités. Cette première journée a pris fin avec un exposé de Josette Massolin, présidente de l’Office de la Culture, des Sciences et du Patrimoine de la ville de Sainte-Marie, et professeur de langue et culture régionale sur le thème « Cuisine créole et langue créole ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.