Le drive de Leclerc atteint un chiffre d’affaires énorme en 2020

Le drive a pu apporté à Leclerc un bénéfice énorme en termes de chiffre d’affaires et a montré que les Français ont changé d’habitudes et préfèrent désormais le drive que l’achat au supermarché. 

La crise sanitaire a obligé les gens à faire leurs courses depuis chez-eux, ce qui a favorisé le commerce en ligne et a apporté un bénéfice considérable à Leclerc. Cette chaine supermarché a pu battre des records en termes de chiffre d’affaires (environs 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires).”On va arriver à la fin de l’année à un chiffre d’affaires de 4 milliards sur le drive, chiffre d’affaires qu’on comptait faire en 2024 dans notre prochaine rivalité avec Amazon”, a déclaré le président du Comité de l’entreprise Leclerc.

Il a également annoncé que la perte pendant le confinement en printemps 2020 était énorme car les gens ne pouvaient pas commander en ligne tout ce qu’ils désiraient avoir. “Nous avions par ailleurs éteint le carburant publicitaire qui stimule l’attractivité de l’hyper. Et nos activités non alimentaires, qui sont la marque de fabrique d’E.Leclerc, étaient fermées. En revanche, nos drives ont explosé, parfois de +80%. Mais je vous rassure: depuis le déconfinement, E.Leclerc rattrape très vite le point de part de marché perdu”.

Le drive a pu réaliser une croissance de 40% cette année sachant qu’il ne représente pas la totalité des ventes de Leclerc. Leclerc estime que le comportement du consommateur a été impacté par le Covid-19 ce qui a donné plus de valeur à certains modèles économiques. “Il y a beaucoup moins de gens qui viennent dans les magasins cette année par rapport à l’année dernière. Simplement les paniers sont plus gros”, a estimé Michel-Edouard Leclerc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.